parce que le ridicule ne tue pas !